Le LITEC « Laboratoire Inflammation, Tissus épithéliaux et Cytokines » a été créé en 2008. Les mots clefs qui caractérisent son activité sont «Cytokines», «Inflammation», «Infection», et «Peau». Nous étudions le rôle des cytokines et des agents infectieux dans l’induction de l’inflammation cutanée, et les interactions entre les kératinocytes et les cellules inflammatoires. En amont, nous analysons les mécanismes inducteurs de l’inflammation, la réponse des kératinocytes aux cytokines ou aux microorganismes pathogènes bactériens ou viraux. Le devenir de la réponse inflammatoire est également examiné : soit sa résolution, en nous focalisant sur les mécanismes de défense antibactérienne et antivirale et la cicatrisation, soit sa chronicisation, en précisant la place particulière des cytokines dans le cercle vicieux qui s’installe, et leurs conséquences sur l’évolution locale ou systémique de cette inflammation. Nous modélisons  en particulier les interrelations entre foie et peau, et étudions les réponses cytokiniques du rhumatisme psoriasique. L’approche est mécanistique, avec une définition des molécules impliquées, des voies de signalisation mises en jeu et des profils de réponse induits. Sont développés des modèles in vitro (cultures de cellules épithéliales, co-cultures avec des leucocytes et infections par des bactéries ou des virus) et in vivo (modèles d’inflammation et d’infection cutanée chez des souris sauvages et transgéniques).

Le LITEC rassemble des enseignants chercheurs de la faculté des sciences, de la faculté de médecine/pharmacie et du département inflammation de la société BIOalternatives. Des liens importants sont développés avec les services de dermatologie, chirurgie pédiatrie, chirurgie plastique, hépato-gastro-entérologie, rhumatologie, anatomopathologie et les laboratoires de bactériologie, virologie et immunologie / inflammation du CHU de Poitiers.

Trois axes de recherche sont distingués :

  1.  Inflammation aigüe et chronique, sous la responsabilité de F Morel: étude des relations cellules immunitaires/kératinocytes
  2.  Infection, sous la responsabilité de C Bodet et N Lévêque : étude des relations microorganismes pathogènes-cellules cutanées
  3.  Recherche translationnelle, sous la responsabilité de JC Lecron : développement de stratégie de thérapie cellulaire (greffe de peau/cicatrisation), identification de biomarqueurs pronostiques et biothérapies.

En pratique, ces 2 axes inflammatoires et/ou infectieux mobilisent des effecteurs cellulaires et moléculaires communs et sont donc fortement interconnectés avec la mutualisation de compétences, d’outils d’analyses, et de modèles in vitro et in vivo. En amont de l’axe 3, ils sont en lien direct avec son développement.

Jean-Claude Lecron, Directeur

 

 

Recherche soutenue par:

Université de Poitiers, CHU Poitiers, Agence Nationale de la Recherche, PHRC, Action Incitative de l’Université de Poitiers, Cancéropôle Grand-Ouest, Programme régional pour les équipements scientifiques des laboratoires, Région Poitou-Charentes, PRES Limousin Poitou Charentes, Action de recherche collaborative Tours-Poitiers, Programme Européen Marie Curie, Ligue contre le Cancer, association AREHMECH, Sport et Collection.

Actualités: